Choisir le monte-escalier pour le transport des handicapés dans les escaliers

Une personne handicapée en fauteuil roulant devant un escalier

Choisir le monte-escalier pour une personne handicapée n’est jamais chose facile et nombreux sont les aspects dont il faut tenir compte afin de faire le bon choix. Pour les handicapés, des escaliers très simples représentent une barrière architectonique difficile, qui les empêche d’entrer ou de sortir de chez eux. La personne handicapée, dans de nombreux cas, peut en effet se déplacer uniquement à l’aide d’un fauteuil roulant. Le monte-escaliers, dont la fonction est de permettre aux handicapés de monter et de descendre les escaliers, est donc pour eux un instrument d’importance vitale.

Il existe de nombreux monte-escaliers pour handicapés et fauteuils roulants sur le marché. On peut les associer à deux catégories principales :

  • monte-personne fixe, comme l’ascenseur
  • monte-personne mobile

 

Les monte-escaliers pour personnes handicapés fixes sont les ascenseurs domestiques et les monte-personnes composés d’un siège ancré au mur ou à la rampe de l’escalier. Le monte-personnes glisse sur les escaliers au moyen de « rails » installés de façon fixe à l’escalier. L’handicapé dans ce cas monte et descend les escaliers sans son fauteuil roulant et sans l’aide d’un autre opérateur.

En ce qui concerne par contre le monte-escaliers mobile, il en existe de différents types, eux aussi associables à deux catégories :

  • monte-escaliers pour personnes à roues, manuels ou électriques
  • monte-escaliers pour personnes à chenilles, presque toujours électriques

 

Les monte-escaliers à roues peuvent être manuels ou électriques tandis que les monte-escalier à chenilles sont tous électriques. Alors que certains monte-escaliers à roues permettent de transporter l’handicapé sur son fauteuil roulant, et pour cette raison on les appelle monte-escaliers pour fauteuils roulants, d’autres sont équipés d’un petit siège et permettent exclusivement le transport de la personne handicapée.

Différences entre monte-escaliers, monte-personnes et ascenseurs

Il y a des différences essentielles entre monte-escaliers fixes, autrement dit ascenseurs et monte-personnes et les monte-escaliers mobiles.

Aussi bien avec l’ascenseur qu’avec le monte-personnes, la personne handicapée, il s’agit souvent de personnes âgées ayant des difficultés motrices, est capable de monter ou de descendre les escaliers de façon autonome, sans l’aide d’un opérateur. Étant donné qu’il s’agit de dispositifs fixes qui ne comportent ni la montée ni la descente de marches, ils sont en général très confortables et très sûrs. Le plus grand désavantage des ascenseurs domestiques et des monte-personnes est qu’on peut les utiliser sur un escalier unique. La mobilité de la personne handicapée ou âgée est donc limitée aux murs domestiques.

En outre, quand le handicapé s’installe sur le monte-personnes, le fauteuil roulant reste sur la cage d’escalier et il faut forcément avoir un autre fauteuil roulant à l’étage de destination (supérieur ou inférieur). Un autre désavantage des monte-personnes est qu’ils limitent fortement l’utilisabilité des escaliers où elles sont installées, car ils en diminuent la largeur et la capacité. L’installation d’un monte-personnes comporte en général le maçonnage de l’escalier. Cela signifie que le monte-personnes n’est pas facilement éliminable après son installation. Enfin, un monte-personnes de bonne qualité est en général très coûteux. Le prix de base de ces dispositifs tourne autour de 6.000 €.

Tout autre est le discours en ce qui concerne les monte-escaliers mobiles, autrement dit ceux équipés de roues ou de chenilles. Leur avantage principal est qu’ils peuvent être utilisés sur des escaliers différents, y compris à l’intérieur du même immeuble. En outre on peut les transporter en voiture. Cet aspect diminue fortement la limitation motrice de la personne en fauteuil roulant. Comme nous le verrons sous peu, il y a toutefois des différences très importantes entre les différents types et modèles de monte-escaliers mobiles.
Le coût des monte-escaliers mobiles est très variable et moyennement inférieur à celui des monte-escaliers fixes.

Le transport des handicapés dans les escaliers avec le monte-personne à roues

Le monte-personnes à roues permet le transport de la personne handicapée aussi bien à l’intérieur de l’habitation qu’à l’extérieur. Ces monte-escaliers peuvent être tant manuels qu’électriques. Tous les monte-escaliers ne permettent cependant pas le transport du fauteuil roulant. Certains modèles sont en effet dotés d’un siège pour le transport de la personne handicapée ou âgée.

Contrairement aux monte-personnes fixes, le transport de l’handicapé dans les escaliers exige toujours la présence d’un opérateur, dont la compétence et la prestance physique sont essentielles pour l’intégrité du passager.

Le monte-escaliers à roues demande en effet une considérable interaction entre l’opérateur et la personne handicapée transportée dans les escaliers. Celle-ci doit être maintenue en équilibre durant le transport. Le problème du maintien en équilibre est très lourd pour l’opérateur de monte-escalier à roues manuel.

C’est pourquoi les monte-escaliers manuels à roues sont indiqués exclusivement pour le transport sur petits escaliers, comportant peu de marches et certainement pas raides.

Même si les monte-escaliers modernes à roues électriques sont équipés de mécanismes de sécurité qui facilitent la tâche de l’opérateur, ils comportent toujours un effort physique plus grand par rapport aux monte-escaliers à chenilles. La sécurité de la personne handicapée est en effet conférée à la compétence et à la force physique de l’opérateur. C’est le désavantage le plus important du monte-escaliers à roues.

La grande variété de monte-escaliers se reflète aussi sur leur prix. Un monte-escaliers manuel à roues peut coûter moins de 1.000 € alors que le prix de base d’un monte-escaliers électrique avec siège tourne autour de 2.500 €.

Les monte-escaliers à chenilles – union entre mobilité et sécurité, mais attention à la qualité.

Les monte-escaliers pour personnes handicapées à chenilles sont plus sûrs que ceux à roues. Ils sont aussi appelés chenillette monte escalier. Le motif est que le poids de la charge, autrement dit le poids de la personne handicapée auquel s’ajoute celui du fauteuil roulant, est déchargé sur l’escalier. L’effort que l’opérateur produit durant le transport est donc nettement inférieur par rapport aux monte-escaliers à roues.

L’opérateur sanitaire ne doit en effet pas tenir le fauteuil roulant constamment en équilibre durant la montée et la descente des escaliers.

Il existe de nombreux monte-escaliers pour personnes à chenilles sur le marché, avec une gamme de prix qui oscille entre 1.800 € et 9.000 €. Toutefois, dans la gamme de prix la plus basse, on trouve surtout des produits d’importation asiatique, qui sont souvent de basse qualité.

La différence de prix entre monte-escaliers à chenilles reflète un confort différent pour la passager, un degré de sécurité différent dans le transport de l’handicapé, une portée différente de charge, ainsi qu’une facilité de manœuvre différente du monte-escaliers.

Les monte-escaliers électriques économiques – dont le coût dépasse rarement les 4.000 € – bien qu’étant en général plus sûrs par rapport à ceux à roues, permettent peu de liberté de mouvement car les chenilles ne vont qu’en avant et en arrière.

Avec ces monte-escaliers il n’est pas possible, ou pour le moins il est très difficile, d’effectuer une rotation du fauteuil roulant sur la cage d’escalier
En outre, le fauteuil roulant doit être incliné avant de commencer la montée des escaliers et il n’y a aucune possibilité de modifier cette inclinaison au cas où les circonstances le demanderaient.

Les monte-escaliers à chenilles pour handicapés de gamme plus élevée sont décidément plus confortables, assurent une plus grande sécurité durant le transport et sont plus maniables.

Les monte-escaliers électriques pour la personne handicapée de Zonzini – Domino People et Domino People Slim

Les monte-escaliers pour handicapés de Zonzini – Domino People et Domino People Slim – sont équipés de chenilles avec un double moteur électrique.

Ces monte-escaliers ont une portée de charge jusqu’à 400 kilos et permettent de transporter aussi les fauteuils roulants électroniques. Aussi bien le Domino People que le Domino People Slim disposent d’une technologie à l’avant-garde qui les distingue de la moyenne des monte-escaliers à chenilles actuellement sur le marché.

Voici certaines des caractéristiques fonctionnelles qui les distinguent:

  • ils disposent d’une fonction d’inclinaison automatique du fauteuil roulant durant le transport de l’handicapé dans les escaliers
  • ils permettent de varier à tout moment l’inclinaison du fauteuil roulant durant le transport de l’handicapé dans les escaliers.
  • Ils permettent une rotation jusqu’à 360 degrés sur la cage d’escalier grâce à 2 moteurs indépendants de traction dont sont dotées les chenilles
  • La double motorisation électrique permet le transport de la personne handicapée aussi dans les escaliers hélicoïdaux.
  • Ils permettent de transporter la personne handicapée sur son fauteuil roulant même dans des escaliers dont l’inclinaison est à 45 degrés (la plupart des monte-escaliers traditionnels, à chenilles ou à roues, permettent le parcours sur des escaliers dont l’angle est égal ou inférieur à 35 degrés)

Découvrez nos monte-escaliers électriques pour les personnes handicapées:

Personne âgée en fauteuil roulant à son domicile

Conclusions : comment dois-je choisir le bon monte-personne pour un handicapé ?

Comme nous l’avons vu, il y a de grandes différences entre monte-escaliers pour personnes fixes, comme le monte-personne qui nécessite une installation et les ascenseurs privatifs domestiques, et les monte-escaliers mobiles. Le monte-escalier pour personne  fixe assure le plus grand confort à la personne handicapée, car on évite la montée et la descente de marches. En outre, la présence d’un opérateur n’est pas nécessaire pour transporter le handicapé en fauteuil roulant dans les escaliers. D’autre part, cependant, ces monte-escaliers sont limités aux murs domestiques. En outre, leur installation comporte une modification structurale de l’immeuble, souvent difficilement réversible. Un autre désavantage est que les monte-escaliers fixes sont en général très coûteux.

L’avantage principal commun à toutes les typologies de monte-escalier pour handicapé mobile, aussi bien à chenilles qu’à roues, est qu’il peut être déplacé d’un escalier à l’autre. Il permet donc la plus grande mobilité possible à la personne handicapée.

Toutefois, comme nous l’avons vu, il y a des différences considérables entre monte-escaliers à roues et monte-escaliers à chenilles. La différence en termes de sécurité, de confort et de portée se reflète dans leur prix, qui cependant reste normalement inférieur à celui des monte-escaliers fixes.

Il faut en outre dire que les monte-escaliers pour personnes fixes et mobiles ne sont pas nécessairement des choix alternatifs. Il est en effet possible qu’ils coexistent tous les deux, selon la situation spécifique de l’handicapé, les caractéristiques de l’immeuble et de l’escalier, ainsi qu’évidemment les possibilités économiques de la famille.

De façon très générale, quand la personne frappée par un handicap moteur est jeune, la résolution des barrières architectoniques est d’importance fondamentale pour la qualité de sa vie. Il serait toutefois erroné de penser que la mobilité ne soit pas un élément important pour la qualité de la vie d’une personne âgée en fauteuil roulant. Même s’il n’exerce plus une activité professionnelle et que les occasions de sortie des murs domestiques sont donc réduites par rapport à une personne jeune. Être vieux et seuls, isolés au sein de ses quatre murs à cause de ses limitations motrices est un facteur déterminant la condition d’isolement de la personne âgée, car elle ne peut participer à aucune activité sociale.

Un monte-escalier électrique pour handicapé Zonzini n’est certainement pas la solution à ce grave problème, mais il fournit sans aucun doute une contribution essentielle à la résolution de la plus grande barrière architectonique pour les personnes handicapées : les escaliers.

Choisir le monte-escalier pour le transport des handicapés dans les escaliers ultima modifica: 2020-04-29T22:47:59+02:00 da Zonzini